Adblock Plus est connu pour bloquer les publicités envahissantes (pléonasme) sur les sites web. L'installation est très rapide sous forme d'extension sur le navigateur (cf "Bloquer les publicités"). Mais ABP comprend aussi des fonctionnalités intéressantes qui permettent de naviguer sans être espionné. Après l'installation, il est proposé d'activer trois options

  • Blocage des logiciels malveillants (ce que fait aussi Google avec le sites qui peuvent fournir des sites suspectés de piratage)
  • Supprimer les boutons des réseaux sociaux
  • Désactiver l'espionnage ("publicitaire"

Le deuxième point paraît a priori étrange : en activant l'option, les boutons sous forme de compteur des réseaux sociaux n'apparaissent plus sous les articles des blogs et autres sites web.

abp anti réseaux sociaux abp anti réseaux sociaux
Avant / Après avec un blog d'overblog (nouvelle plateforme)

En cause les collectes d'informations sur la navigation par les réseaux sociaux. Grâce aux boutons "j'aime" par exemple facebook peut suivre l'activité sur le web d'une grande masse d'internautes. Ce fameux bouton j'aime a même été interdit dans une région en Allemagne (cf Le Monde - 23/08/2011)

On remarque ci-dessus que même la barre d'Overblog a été vidée de ses icônes pointant vers les réseaux sociaux (après "Partager cette page"). Pas de pitié non plus pour la barre de navigation de Blogger qui disparaît complètement.

canalblog
Même punition avec la barre de CanalBlog
abp abp
Ecran d'Ad block Plus après l'installation

D'autres programmes ont aussi mis en place des options contre l'espionnage des réseaux sociaux. L'extension AdGuard ou l'anti-virus Avast peuvent masquer aussi les boutons des réseaux sociaux.