Le bien nommé service de blogs Blogger a été créé il y a 15 ans, en août 1999. C'est un des premiers services de blogging grand public sur le web, lancé peu après Open Diary et Live Journal. Les 6 employés de Pyra Labs, la société gérant Blogger, doivent vite gérer plus de 50 000 blogs. Avant la création de services de blogging, la création de blogs était réservé aux pros de l'informatique ; désormais n'importe qui peut écrire n'importe quoi sur un site web à part entière. Et c'est gratuit. Il y a bien eu une version premium de Blogger, "Blogger Pro", avec quelques fonctionnalités réservées mais elle a été arrêté après le rachat par Google. En 2003, Google rachète Blogger. C'est une des premières grandes acquisitions du groupe. Dans les années suivantes, Google rachète Picasa (2004), Android (2005), YouTube (2006), FeedBurner (2007), et développe d'autres produits, qui s'associent très bien avec Blogger (Google + par exemple).

En 2011, Blogger change son panneau d'administration, l'ancien design est remplacé par le design "Google", design blanc épuré que l'on retrouve sur les autres produits. De nouveaux thèmes sont proposés, les "affichages dynamiques", lesquels intègrent les technologies du web dynamique (changement de l'affichage sans rechargement).

Cherchant à développer Google +, Google intègre à Blogger le formulaire de commentaires de Google +, le partage d'article, les mentions. Le profil Blogger peut être remplacé par le profil Google Plus. Mais l'absorption de Blogger par Google Plus n'est pas prévu, tout comme YouTube. La plateforme Blogger a 15 ans, elle a connu de fréquentes améliorations chaque année, et ce n'est pas fini. En février, la gestion des pages a été modifiée et Pinterest a été ajouté aux boutons de partage. Le 2 décembre 2014, une nouvelle version de l'appli android a été publié, preuve supplémentaire que Blogger n'est pas abandonné par Google.

Quelles évolutions pour Blogger dans les années à venir ? Blogger pourrait se rapprocher du fonctionnement de tumblr : un réseau social, Google Plus, où chacun partage ses articles dans un même espace tout en conservant un site personnel.