Les blogs pour adultes resteront finalement ouverts

Rebondissement inattendu du côté de Google et sa plateforme Blogger : les blogs publiant du contenu adulte restent les bienvenus sur Blogger... enfin pas tous...

En début de semaine, Google annonçait que les blogueurs publiant du contenu pornographique ou érotique devraient passer leur blog en mode "privé" (accès réservé aux auteurs et aux lecteurs désignés)... Une décision que l'on pouvait expliquer par une volonté de limiter la place de ce type de blogs sur la plateforme. L'autre raison était financière : les blogs X ne rapportent presque rien à Google ; pire, certains blogs sont uniquement des vitrines pour des sites pornographiques.
Ce sont ces blogs qui restent dans la ligne de mire de Google. La gestionnaire des produits de Google a déclaré : nous avons décidé de mettre les bouchées doubles afin de faire respecter notre politique sur la pornographie commerciale.
Google était prêt à sacrifier la masse de blogs personnels érotiques pour se débarrasser des vilains petits canards. Face aux tonnes de commentaires reçus, la firme américaine a décidé de laisser libre les blogueurs qui publient du contenu sexuellement explicite pour exprimer leur identité.. Seuls les blogs affichant des publicités pour des sites pour adultes risqueront la suppression.

Google envisageait aussi de sanctionner les blogs publiant des images de nudité (rejoignant Facebook qui a bloqué par exemple page du site "Allô Docteurs" en raison de la présence d'images d'une patiente seins nus). Cela s'expliquait par le fait que la frontière entre pornographie et érotisme est difficile à définir et qu'il aurait donc été complexe de savoir quels blogs censurés (ce sont souvent des robots qui sont utilisés).

En tout cas, on peut constater que Google a su écouter les utilisateurs et réagir rapidement.

Quelle place pour le X ?

Les blogs pornos ont de bonnes audiences. Tous les blogueurs savent bien que le porno, ça rapporte. Il suffit de publier un article avec quelques expressions coquines pour recevoir de nombreuses visites depuis les moteurs de recherche, Google en tête. Mais il faut savoir que les annonceurs "classiques" refusent la diffusion d'annonces publicitaires sur les blogs contenant du contenu pour adultes. La raison : les marques ne veulent pas que leur image soit associée de près comme de loin à du contenu pornographique. Google n'hésite pas à désactiver depuis longtemps les comptes Ad Sense associés à des blogs X pour satisfaire les annonceurs.

Le contenu X sur les plateformes grand public posent aussi un problème d'image. Les vidéos pornographiques sont interdites sur YouTube : pas question de voir la plateforme de vidéos se transformer en porno-thèque. Tous réseaux sociaux s'inquiètent lorsque le contenu adulte prend de la place, il faut dire qu'il est souvent source d'abus (spams, liens de téléchargement illégaux, etc). Depuis 2014, Vine interdit la diffusion de vidéos porno : nous n’avons rien contre les contenus sexuels sur Internet - nous ne voulons seulement pas en être la source..

Annonce de Google (en anglais)